L'avenir prometteur de la facturation électronique dans le monde

L'avenir prometteur de la facturation électronique dans le monde

18/04/2019

Nombreuses sont les entreprises à avoir adopté la facturation électronique (ou "e-facturation") pour simplifier et accélérer leur processus, afin d'améliorer leurs délais de recouvrement. Chronophage et propice aux erreurs, la gestion manuelle des factures papier pèse lourdement sur des ressources déjà limitées en entreprise.

Ce constat est majoritairement partagé par les petites et moyennes sociétés, mais également au sein du secteur public. A l'horizon 2020, le gouvernement français estime que 95 millions de factures seront dématérialisées et déposées sur le portail Chorus Pro.

L'e-facturation se démocratise dans le monde entier, le marché mondial de la dématérialisation des factures représentera 16,1 milliards d'euros d'ici 2024. L’Amérique latine soutient déjà la dématérialisation, à l’instar de nombreux pays européens. 

De fait, l'Union européenne a fixé au 18 avril la date limite à partir de laquelle les pouvoirs adjudicateurs du secteur public devront être capables de recevoir et de traiter les factures électroniques1, en amont de la mise en œuvre d'une norme commune2 visant à réduire la complexité de la facturation transfrontalière.

Gagnez un avantage concurrentiel

La digitalisation du processus de facturation ne sera obligatoire que pour certaines organisations. Néanmoins, les entreprises qui ne sont pas actuellement impactées auront, elles aussi, tout intérêt de passer au digital. Les initiatives lancées par le gouvernement encouragent une évolution plus large du système de facturation. En basculant dès maintenant vers le digital, les entreprises pourront se préparer progressivement à la normalisation de la facturation électronique

Par ailleurs, les fournisseurs qui travaillent également avec des organisations du secteur public voudront probablement utiliser le même système digital de facturation avec tous leurs partenaires.  

Quelle que soit la motivation de la transition digitale, les entreprises qui la mettent en œuvre bénéficieront d'un véritable avantage concurrentiel grâce à des délais de paiement accélérés et une efficacité opérationnelle accrue. Le personnel gagnera du temps, qu'il pourra consacrer à des activités à plus forte valeur ajoutée pour l'entreprise.

Gain de productivité, efficacité améliorée et réduction des coûts 

La dématérialisation de la facturation de bout en bout simplifie la création et la diffusion des factures. Elle permet ainsi de :  

  • Booster la productivité des services financiers et des achats à travers l'enregistrement digital des factures envoyées et reçues, la visibilité sur les statuts de traitement et l'émission de notifications lorsqu'une action est requise. Les équipes comptables gagnent également un temps précieux sur le suivi des factures 
  • Augmenter l'efficacité du personnel, car la gestion digitalisée des factures fournisseurs et clients minimise la saisie manuelle répétée des données dans les systèmes. Par ailleurs, les salariés ne perdent plus de temps à imprimer les factures et à préparer leur envoi 
  • Économiser les coûts engendrés à chaque étape du processus de facturation traditionnel. Certaines de ces dépenses sont faciles à calculer, telles que les frais d'envoi des factures papier, tandis que d'autres sont moins visibles, car elles sont associées au coût du temps de travail des salariés. Vous pouvez réaliser des économies considérables en minimisant les étapes de gestion et le temps consacré à la facturation.